Les quatre temples

  • couv-l4t-1-page001

Auteur : Jack Key Barral

Préface et traduction de John Christmas White

« Voilà comment j’ai découvert le livre étonnant de lord Jack Key Barral.
C’était à Glasgow, chez un bouquiniste qui, entre tous, me semble être le paradis du chineur d’ouvrages anciens. L’échoppe ne paie pas de mine, mais déjà son nom attire l’attention : dans une ruelle de si mince importance qu’elle en prend un air équivoque, située non loin de Great Western Road, lire soudain sur une pancarte « Voltaire et Rousseau », en français, ne peut qu’attirer l’attention. Rien de mieux pour donner l’envie d’entrer dans la boutique ainsi nommée.
Dès qu’on a poussé la porte, on bascule dans un fouillis incroyable de livres entassés à même le plancher en piles si hautes qu’ils cachent même les étagères, et l’on avance dans deux ou trois allées si étroites qu’elles paraissent être des gorges creusées dans cette masse de paperasse. De place en place, des bouts de tapis dépareillés scandent la déambulation, et dans un coin bien caché on découvre une écuelle accompagnée d’une étiquette signalant qu’il s’agit du bol du chat.
Je n’ai jamais vu le chat en question. Mais j’ai dépensé de longues heures dans cette espèce de caverne qui sent le grenier. Le plus souvent, je n’y ai dégoté que des babioles tant l’amoncellement des titres les plus divers, posés sans ordre autre que le caprice des arrivées, rendait aléatoire toute recherche ordonnée. Cependant, j’y ai aussi découvert parfois quelques perles.
C’est ainsi qu’un soir, tandis que je fouinais parmi les tomes d’une édition vieillotte de romans victoriens, j’ai entrevu le bord d’un fascicule dont la couverture montrait un dessin qui m’a intrigué. J’ai pris la peine de démonter l’amas d’ouvrages cartonnés qui l’écrasaient pour atteindre cet opuscule couvert de poussière et décoré de ces macules brunes dénotant un archivage peu scrupuleux.
L’ouvrir a été un enchantement immédiat. Les dessins avaient l’allure de planches d’encyclopédie mais en même temps ils paraissaient fantasques et mystérieux, comme un herbier de choses. Tout y semblait mort et pourtant vivant. Le texte, lui, était assez court et j’en parcourus aussitôt quelques pages pour en savoir un peu plus.
L’édition était assez pauvre, imprimée sur un méchant papier qui avait jauni, et cependant j’ai tout de suite été convaincu de tenir entre les mains une pièce rare, qui très vite m’a semblée d’autant plus intéressante quelle était mystérieuse. D’où provenait-elle ? Tout juste pouvait-on lire le nom de l’auteur, lord Jack Key Barral, et le titre de l’ouvrage. Rien d’autre. Pas de nom d’éditeur ou même d’imprimeur, aucune mention de l’année de publication.
Qui donc était cet auteur mystérieux, qui d’évidence avait lui-même combiné en un seul volume ses propres dessins et sa relation d’un voyage exotique ? »

 

L’édition de tête de cet ouvrage est constituée de 20 exemplaires signés par John Christmas White et accompagnés d’un dessin original de Jake Key Barral 

Date d’édition : 25 septembre 2018

Format : 20×20 cm
68  pages
ISBN : 979-10-91365-67-3

PRIX : 12 EUROS

 VOIR LE PANIER
ou par chèque

Exemplaire de tête signé par John Chritmas White avec un dessin original de Jake Key Barral : 90 EUROS

 VOIR LE PANIER
ou par chèque

 

Pour 25€ et plus d’achat de livres, les frais de port vous seront remboursés à réception de votre commande. Profitez-en!