Un oiseleur, Charles Morice

  • UOCM-couv-page001

Auteur : Lionel Bourg

Date d’édition : 12 février 2018

Format : 10×15 cm
pages 40 pages
ISBN : 979-10-91365-55-0

 

Charles Morice fut l’ami de Verlaine, l’ami et biographe de Gauguin, le traducteur de Dostoïevski et le théoricien du symbolisme. Dans « Un oiseleur, Charles Morice » Lionel Bourg rend hommage à cet acteur majeur, un peu oublié, de la vie littéraire de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle.

Un extrait :

« Saluant Whistler et Constantin Meunier, Pissarro, Fantin-Latour ou Cézanne, ne dissimulant pas son faible à l’égard du Pascal qui, la phrase s’embrase à la relire, avait toisé « la sensualité dévorante [se dressant] à l’horizon crépusculaire, née de la raison épuisée d’avoir régné seule et du corps révolté d’avoir été oublié si longtemps », Charles Morice, d’emblée, sut reconnaître le génie de Camille Claudel et, l’un des premiers, regarder les toiles de Pablo Picasso. Qu’à cela ne tienne ! La vie n’est pas accommodante. Démuni, les poches vides, réduit aux expédients d’articles destinés à des revues indignes de son talent, il fréquenta d’assez près l’indigence, coucha dans des mansardes ou d’inconfortables meublés, s’employant au détriment de sa propre gloriole à réhabiliter avec passion, assure Paul Delsemme, des artistes méconnus, vilipendés, qu’ils soient du jour ou de la veille »

PRIX : 5.00EUROS

 VOIR LE PANIER
ou par chèque

Pour 25€ et plus d’achat de livres, les frais de port vous seront remboursés à réception de votre commande. Profitez-en !