Tout était devenu trop blanc

  • couv1-4_TEDTBL-page001

Auteur : Lionel-Edouard Martin

Roman

« Qu’est-il arrivé à Monsieur Charles, surnommé Popotame, que l’on retrouve un matin gisant dans un champ d’avoine du domaine familial, « tout un nuage de grolles attablées dans les entrailles » ? La voix de la vieille Marceline raconte, modelée dans son accent de la campagne poitevine, enregistrée par le narrateur le temps d’un été, alors qu’il n’est encore qu’un jeune homme. Elle relate l’histoire attachante de Charles du Puy du Pin de la Chambue, jeune peintre d’humeur un peu fantasque dans l’avant garde du XXe siècle, disparu dans de troubles circonstances. Sans rupture avec la prodigieuse langue poétique qui est la sienne, Lionel-Édouard Martin brosse, dans ce roman, les tableaux d’un monde rural révolu, tout en développant une réflexion sur la création artistique. »

date d’édition : Août 2019

Lire un extrait :

 

 

 

 

format : 14×21 cm
pages : 200 pages
ISBN : 979-10-91365-80-2

PRIX : 19€

 VOIR LE PANIER
ou par chèque

Pour 25€ et plus d’achat de livres, les frais de port vous seront remboursés à réception de votre commande. Profitez-en !

 

« un très beau roman, martinien en diable, c’est-à-dire nostalgique, facétieux et splendidement écrit, je ne peux que le recommander aussi vigoureusement que possible »

Courrier des lecteurs, Marc Villemain

 

On en parle, et bien !

► Critique de Penvins sur e-litterature.net

► Note de lecture de Hans Limon sur La Cause Littéraire

►La lecture de Nikola Delescluses sur Paludes 

► Note de lecture de JP Longre : Comment garder les couleurs du temps ?

►Recension de  Guillaume Cingal ► Je range mon bureau 051